Pour les enfants, les tuteurs légaux (souvent des parents: père+mère) sont les responsables devant la loi de leur actes et si iel leur arrive un pépin ce sera en partie de leur faute.
On ne peux pas laisser un enfant tout faire (se coucher à 2h du matin alors qu'iel doit se lever à 7heures pour aller en cours; le laisser manger n'importe quoi et n'importe comment; avoir une consommation excessive de drogue; ne pas se protéger lors de rapport sexuel; se laisser manipuler par des courants et des potes néfastes pour elle ou lui...), c'est évident. On peut tenter de lui interdire de faire des choses qu'on juge néfaste pour luil; quaf qu'interdire je trouve ça très con, c'est contre-productif, un gosse surtout ado aime bien se rebeller, et avoir son mot à dire sur son devenir et ces choix.

Ce qui est tout à fait légitime, personne n'aime qu'on nous impose une conduite à tenir.


Je pense qu'il faut être à l'écoute de l'enfant et tenter de lui expliquer; en travaillant avec des petits maternelles, j'ai pu constater qu'un enfant c'est très loin d'être con, ça peut réfléchir et dire/faire des choses intéressantes.

C'est assez déroutant d'entendre un gamin de 5ans nous demander ou on va quand on est mort, que lui dire? Lui expliquer avec mes mots et mes idées d'adulte ce que j'en pense? Qui correspondent à autre chose que sa vision du monde? Parce que lui il est là il existe, mais il a une conscience différente de la mienne, il ne peux pas ou très difficilement avoir toutes les nuances que j'ai, alors que c'est sans doute plus facile pour moi de me mettre à sa hauteur, et de tenter de lui demander ce que lui il en pense, pour discuter avec lui, et essayer de le faire réfléchir sur des concepts que j'ai du mal moi aussi à comprendre et à interpréter, pourtant la plupart des adultes (donc ceux qui s'en occupent), lui impose une vision qui n'est pas celle qu'iel peut comprendre en toute conscience qu'il existe plusieurs nuance et alternative.

Le problème c'est qu'on a rarement le temps de prendre le temps non pas qu'iels nous écoute (ce qui est important, on est d'accord, le respect est une valeur essentielle), mais de se mettre à leur niveau, on est dans une société construite autour de notre devenir d'adulte et de l'adulte en oubliant qu'avant il y'a l'enfant (il n'y a qu'à prendre l'exemple de l'hypersexualisation de jeunes gamine de 6ans, on les projette dans leur avenir, et leur culture n'est pas construite autour de leur enfance), et que cette enfant il faut qu'il prenne son temps de grandir, que c'est autre chose qu'il faudrait lui projeter comme avenir, arrêtons de les comparer aux adultes, on leur impose NOS règles, NOS logiques d'adulte qui n'ont absolument rien à voir avec leur besoin et envie, ambitions ou aspiration.
Chaque âge de la vie est important, aussi bien le bas âge que l'enfance, l'adolescence, et même la vieillesse, sont des étapes qui ont leur propres manière de vie, pourtant tout ce qui ne fait pas partie de ce qu'on considère comme la population active (adulte) est stigmatisé, mise à l'écart, ce qui est très frustrant quand on commence à peine à vouloir comprendre le monde, ou nous refoule parce qu'on est trop jeune pour comprendre. Alors ensuite comment peut-on s' ettoner qu'un-e ado, qui voyant qu'iel n'est pas respecter (et à juste titre) par ceux qui demande de sa part ce respect, font ce qu'iel peut pour montrer qu'iel existe; y compris s'opposer systématiquement aux adultes. C'est le seul moyen d'expression qu'on lui accorde, alors iel l'use.

Un enfant est certes un adulte en devenir, mais le plus important c'est qu'iel est un enfant, et qu'on ne devrait pas considérer que l'âge de la vie parfait c'est l'adulte, c'est faux, c'est une étape de la vie, aucune n'est meilleur ou pire que d'autre. Chacune à ses avantages et des inconvénients. L'adulte n'est pas le seul a exister, il y'a aussi les autres étapes toutes aussi fondamentales, iel devrait arrêter de se considérer comme au centre de la vie, chaque âge de la vie devrait être cesser d'être dénigré car jugé improductif contrairement aux adultes qui font le monde.

On devrait, pour chaque âge de la vie faire en sorte, d'être au niveau des besoins et attentes spécifique qu'on a à cette âge là, et arrêter d'imposer des décisions d'adulte. On devrait également respecter les choix et paroles des autres, en cessant d'opposer son avis d'adultequisaittout, non je ne sais pas tout, je suis une humaine comme eux, qui mérite le respect et la tolérance, je ne peux pas prétendre l'obtenir de la part d'enfant, si moi même je ne les respectent pas.